Revue Le Flyer Archives Cyberpresse SYNERGIE - Réseau Ville Hôpital

LSD & guerre froide

3,190
par RVH Synergie, ajouté il y a 6 ans
434 457
hallucinogène L.S.D lsd

ATTENTION !!!! Ce film est en Tchèque, mais néanmoins sous-titré. Pour obtenir le sous-titrage en français, vous devez cliquer sur l’icône "sous titre" (la deuxième, en bas à droite). Un sous-titrage en anglais vous sera proposé. Cliquer sur la flèche (à côté d’ "anglais" et sélectionner "traduire les sous-titre "). Un menu déroulant avec une liste de langues apparaît et il ne vous reste plus qu’à sélectionner le français. Vous aurez alors une traduction automatique des sous-titres anglais, donc un français approximatif, mais suffisant pour comprendre le document. 

Reportage de la télévision tchèque. Dans le contexte d'allégations peu fondées du général tchèque et transfuge passé à l’Ouest Jan Šejna, qui affirmait que des prisonniers américains capturés durant la guerre de Corée avaient été transféré en Tchécoslovaquie pour y subir des tests, notamment sous LSD, des historiens et journalistes se sont penchés sur l'utilisation des drogues par l'armée tchèque. Ces enquêtes ont conduit à la découverte, dans les archives militaires, d'un film du début des années 70 sur une expérience de test sous LSD menée sur des officiers de l'armée populaire tchécoslovaque. Quatre officiers furent conviés pour un exercice tactique sur carte, exercice ayant pour objectif de stimuler la réflexion pour la prise de décision tactique. On leur fit boire du LSD. Ils étaient filmés à leur insu. Après 20 mn, ils ressentent une forte chaleur. Après 30 mn certains commencent à manifester du désarroi, tandis que d'autres sont pris d’hilarité. Leur capacité à communiquer s'altère et leurs relations deviennent parfois conflictuelles. Les officiers se sentent de moins en moins capable d'effectuer leur travail collaboratif. L'un fait observer qu'ils ne feront rien car ils n'ont pas de munitions. Le propos indigne l’un d’eux, qui se voit répondre qu'ils n'ont que des canons de cirque. Le sentiment de l'absurde s'impose à certains. Un autre est pris d'une forte envie de dormir. Ils tentent de se concentrer et de déterminer un moyen d'attaquer l'ennemi, et commence à projeter un plan d’attaque de l’ennemi. Jusqu’au moment où l'un affirme avoir "compris" la situation : ils subissent une attaque chimique et ils leur faut mettre leur masque à gaz, chose que l'un d’eux, trop écroulé de rire, est incapable de faire. L'impuissance du groupe angoisse l'un d’eux qui se demande comment expliquer la situation à la hiérarchie... Il répète inlassablement qu'il faut calculer le rapport de force avec l'ennemi.

 

Pour aller plus loin :
Film de l'armée britannique
Expérience menée en 1964 sur 41 commandos de la marine royale britannique. Du LSD a été versé dans leur ration d'eau. 10 mn après, ils sont sur un terrain d'exercice. Ils perdent assez vite contact avec quelques uns d'entre eux. Un homme angoissé est évacué. Les communications radios entre les sous-groupes deviennent laborieuses, voire impossible. Les crises de rire commencent. Un homme escalade un arbre…

Film de l’armée américaine
Des soldats qui ont consommé du LSD sont incapables d’exécuter des manœuvres simples.