Roberto Saviano : la marchandise cocaïne, métaphore d’un capitalisme ultralibéral et féroce

3,311
par RVH Synergie, ajouté il y a 8 ans
366 353
trafic blanchiment Politiques des addictions

Interview de Robert Saviano, auteur du Best-Seller "Gomorra", à l'occasion de la sortie de son 2e livre "Zéro zéro zéro" sur le trafic de la cocaïne. "L’ensemble du narcotrafic représente la première industrie au monde, devant celle du pétrole" explique Robert Saviano, qui décrit l’économie de la cocaïne, des lieux de production au blanchiment par les banques et utilise la marchandise cocaïne comme une métaphore pour décrire un capitalisme ultralibéral et féroce. Il commente, notamment, les propos d’Antonio Maria Costa, ex-directeur de lOffice de lONU contre la drogue et le crime organisé, qui déclarait en 2009 que « les milliards deuros du narcotrafic avaient sauvé les banques européennes. »

 

Pour aller plus loin tag "trafic" sur RVH Synergie