SYNERGIE - Réseau Ville Hôpital Revue Le Flyer Archives Cyberpresse

Méthadone

Futur cadre de délivrance des gélules de méthadone

FUTUR CADRE DE DÉLIVRANCE DES GÉLULES DE MÉTHADONE
Stéphane ROBINET, pharmacien à Strasbourg Président de l’association Pharm’addict

Le Flyer N°31, Janvier 2008
 
Les Laboratoires Bouchara-Recordati ont annoncé la mise à disposition des gélules de méthadone en mars 2008.
 
Les mentions légales de cette nouvelle forme pharmaceutique sont assez claires sur la nature des patients à qui elle s’adresse :
Extraits des mentions légales des spécialités Méthadone AP-HP® Gélule :

Indications thérapeutiques :


Traitement de substitution des pharmacodépendances majeures aux opiacés dans le cadre d'une prise en charge médicale, sociale et psychologique, en relais de la forme sirop chez des patients traités par la forme sirop depuis au moins un an et stabilisés, notamment au plan médical et des conduites addictives.
 

Posologie et mode d’administration :


La forme gélule n’est pas destinée à la mise en place d’un traitement par la méthadone (voir Indications thérapeutiques et Conditions de prescription et de délivrance).
Conditions de prescription et de délivrance de la gélule de Méthadone
En cas d’usage détourné ou de mésusage avéré de la gélule par un patient (tentative d’injection, usage illicite), le médecin devra obligatoirement revenir à une prescription de méthadone sous forme sirop.
 
Médicament soumis à prescription initiale semestrielle réservée aux médecins exerçant en centres spécialisés de soins aux toxicomanes (CSST) ou aux médecins exerçant dans les services hospitaliers spécialisés dans les soins aux toxicomanes.
Instauration du traitement
Les patients sont volontaires et doivent accepter les contraintes de prise en charge :
- Consultation semestrielle en CSST ou en service hospitalier spécialisé dans les soins aux toxicomanes,
- Se soumettre à une analyse urinaire de contrôle à l’instauration du traitement et à l’occasion de chaque renouvellement semestriel de la prescription.
 
Lors de chaque prescription initiale, l’ordonnance de délégation (ordonnance répondant aux spécifications fixées par l’arrêté du 31 Mars 1999) établie par le médecin devra mentionner, en accord avec le patient, le nom du médecin traitant et le nom du pharmacien ou de l’officine qui assurera la délivrance.
Récapitulatif et précisions :
En résumé, ces gélules de méthadone sont réservées à des patients stabilisés, depuis au moins un an sous sirop. C’est a priori en ville que se trouvent la majorité de ces patients, du fait de leur stabilisation, condition requise pour un relais en ville. Nous aurons, les pharmaciens d’officine, à délivrer les gélules de méthadone dans les mêmes conditions que le sirop, c’est-à-dire sur présentation de deux ordonnances lors de leur première délivrance. L’ordonnance de délégation du médecin de CSST ou de service hospitalier spécialisé indiquant le nom du médecin en ville chargé du relais, ainsi que l’ordonnance du médecin relais indiquant le nom de la pharmacie ou du pharmacien en charge de la délivrance ainsi que les conditions de délivrance (durée, fractionnement…)
 
Nous pourrions également avoir à honorer des prescriptions venant directement de médecins autorisés à la primoprescription (à nouveau médecins des CSST et des services spécialisés). Comme pour le sirop, la durée de délivrance maximale est de 7 jou rs, mais peut aller jusqu’à 14 jours, si le médecin prescrit pour plus de 7 jours et s’il porte la mention « à délivrer en une seule fois ». A noter que, contrairement au sirop, pour lequel la délégation de prescription ne nécessite pas de renouvellement, la délégation de prescription des gélules doit être renouvelée tous les 6 mois. Nous reviendrons dans un prochain Flyer sur ces gélules de méthadone, leurs conditions de prescription et les avantages qu’elles apportent à nos patients, mais aussi les risques qu’elles comportent.